Choses anciennes

et toujours nouvelles

Login Form

foto_newsletter_febbraio.jpg

 

VIGILANTES CUM CHRISTO

APPARUIT AUTEM ILLI ANGELUS DE COELO CONFORTANS EUM

 

 

“…Car je veille sur ma parole, pour la réaliser.”

                                                                                                                                   (Jer 1, 12)

Chers amis de Gethsémani, paix à vous !
Nous vous invitons à venir ici avec nous avec votre imagination, pour pouvoir contempler dans ces jours la beauté de la nature, admirez et sentir le doux parfum d’amandier en fleur. Ensemble avec toute cette merveille du Créateur, je vous invite à espérer fermement afin que la parole de Dieu puisse se réaliser comme il l'a promis. En fait pour nous, étant ici devant Jérusalem, il est facile de penser immédiatement à cette Parole adressée par Dieu au prophète : "Que vois-tu, Jérémie ?" il répond : "Je vois une branche d'amandier ". Le Seigneur ajoute : "Tu as bien vu, parce que je veille sur ma parole pour la réaliser" (jeremie1,12).

Parfois, pendant mon travail ... en prenant soin de ce saint jardin ... je parle à Dieu, silencieusement et je lui demande : "Seigneur ... comme j'aimerais que tu puisses réaliser ta Parole, comme à toi plait, dans ta fantaisie ! Que ta promesse s’accomplisse" Voyant aussi le mensonge du mal qui conduit à la violence, à l'injustice et à la souffrance, je me reconnais un zèle imminent de son retour : le désir imminent de son retour. Je pense à sa "sueur qui est devenue ici des gouttes de sang qui tombent sur le sol" (Lc 22, 44) ... et tout mon feu ne dure que quelques instants et je retrouve sérénité et force quand, en dialogue intérieur je lui confie : "Seigneur, si cette fatigue et notre sueur devaient ramener votre enfant perdu ou au loin ... Seigneur, je suis heureux et désireux de collaborer à ton plan de salut ".

Ce mois-ci, chers amis, nous offrons notre petite mais importante prière, notre sueur…qu’il puisse être d’intercession, de réparation et d’aide au Seigneur, afin que tout puisse ressembler à un chant du peuple de la  liturgie festive de ceux qui se trouvent au paradis.